Le tableau des rêves, parfois appelé « carte au trésor ou tableau de vision», est un excellent outil pour vous aider à réaliser vos rêves ou acquérir des choses que vous voulez. Le simple fait de rassembler des photos vous aide à aligner vos désirs. Après tout, vous ne savez peut-être pas en détail ce que vous souhaitez obtenir où comment vous allez permettre à votre souhait de venir à vous ? Bien sûr, faire une liste précise de ce que vous souhaitez est encore mieux. Mais les images sont des rappels puissants de vos désirs. Ne dit-on pas qu’une image vaut mille mots ?

Pour en savoir plus voici le PDF à télécharger : Visionboard 

Quelques règles : 1. Réfléchir mûrement à ses objectifs : cela ne veut pas dire qu’ils ne doivent pas être ambitieux, mais attention à ne pas voir les choses en trop grand. N’oubliez pas qu’il ne s’agit pas là de résolutions du nouvel an que l’on prend à la légère et qu’on met de côté aussitôt que les choses se corsent (allez, avouez, vous l’avez fait aussi ? ;) ). Il s’agit d’objectifs pour lesquels vous avez un plan et une date précise. Il s’agit d’objectifs que vous ne pouvez pas louper, l’année ne doit pas se terminer sans que vous les ayez atteints alors assurez vous qu’ils soient réalisables.

2. Rester restreint dans ses objectifs : j’en ai 5 et je conseille de ne pas en faire plus. 

3. Faire quelque chose de joli : appliquez vous ;)

4. S’assurer que l’on puisse changer ses objectifs : je ne vois pas mes tableaux comme une décoration, les objectifs sont fait pour être atteints.

5. Faire un plan détaillé : ça, c’est la partie hyper importante, mais que peu font.

6. Se fixer une date limite : c’est la technique anti-procrastination, si vous savez quelles sont vos petites taches et quand vous devez les effectuer, vous avez 0 excuses ;)

7. Prévoir des choses dans tous les aspects de sa vie : santé, argent, boulot, famille, spirituel, etc. 

8. Votre tableau de visualisation n’est pas un tableau d’inspiration : je vois beaucoup de personnes mettre des citations ou des images positives sur leur tableau. L’idée n’est pas mauvaise en soi, mais le surplus d’information vous dévie de vos objectifs.

Puis créez votre ligne de vie sur le suivant ( PASSE/PRÉSENT/ FUTUR ) c’est ce que vous avez réalisé.

Les questions à télécharger ici : Exemple de questions a╠Ç vous poser sur votre ligne de vie

C’est une boussole, une carte qui vous servent de guide et d’inspiration pour vous accompagner justement .
Autant la ligne de vie vous permet  de comprendre ce qui vous a construit sur votre parcours personnel et professionnel, autant l’exercice que nous vous proposons ici a pour but de vous aiguiller.

Il faut vraiment bien se connaître. C’est important d’identifier ses talents, de travailler là-dessus, de se poser des questions et puis de s’écouter, c’est-à-dire quand on sent qu’on est dans une situation où on n’est pas très bien, où on est un petit peu en souffrance, eh ben se dire, bah là, moi j’ai raison, je m’écoute, il y a un signal qui m’est envoyé par mon environnement, donc ça veut dire que c’est pas mon talent. Donc se poser cette question de ses talents et de ses valeurs, ça me semble vraiment fondamental quand
on crée son avenir.Nous allons essayer avec cet exercice de faire émerger les valeurs qui vous animent, vos qualités, vos talons d’Achille aussi, mais également vos aspirations et les valeurs universelles qui vous guident et vous font avancer au quotidien. Pour cela, un petit exercice que nous aimons beaucoup et qui est ludique, efficace et inspirant, c’est celui du blason.
Le blason, c’est un exercice régulièrement utilisé en développement personnel.
Cela prend la forme d’une représentation visuelle de qui vous êtes, c’est en gros une métaphore de vous-même. Ce blason est une création individuelle que vous allez avoirà votre disposition devant vous sur un mur, à la maison ou au bureau, pour vous permettre de vous y référer régulièrement et vous rappeler ainsi qui vous êtes et pourquoi vous êtes sur ce chemin d’acteur de changement.  Je vais vous décrire étape par étape comment faire pour constituer votre blason.

Voici un canevas vierge d’un blason, vous pouvez vous y référer mais aussi le faire évoluer selon vos besoins et votre créativité.


Attention ce n’est qu’un exemple.  Le blason est construit en partant de vos fondations en bas pour aller ce vers quoi vous voulez tendre en haut, ce sont vos aspirations.
Vous avez remarqué qu’il y a plusieurs cases vides disponibles pour recueillir différentes thématiques.
Vous allez donc être invités à remplir chacune des cases en fonction des thématiques et de répondre à votre manière, soit par des mots clés, des phrases, des images, des symboles, etc.
, comme vous voulez. Vous pouvez vous lâcher en termes de créativité, c’est votre blason, c’est votre représentation.
Prenez pour faire cet exercice une grande feuille de papier, épaisse si vous pouvez, que vous pourrez accrocher et décorer à votre guise.
C’est parti pour le processus en détail.

La première thématique en bas de votre blason, c’est la fondation.
Ce sont les éléments fondateurs de votre ligne de vie.
Pour vous aider, vous avez simplement à reprendre l’exercice précédent de la ligne de vie et d’en faire une synthèse sous forme d’illustration en répondant àcette question, si je devais
résumer ma vie jusqu’à maintenant en une image forte qui me soutient, qui est ma base, un peu comme mon héritage, qu’est-ce que je retiens, ça ressemble à quoi visuellement ?

2ème espace, juste au-dessus à gauche, à explorer, ce sont mes talents.
En partant aussi, si vous en avez besoin, de votre ligne de vie, posez-vous la question, quelles sont mes qualités, mes forces, mes talents que je me reconnais, que je reconnais avoir acquis au fil de ma vie jusqu’à aujourd’hui et dont je suis sûr, dont je suis fier. Pour vous aider, vous trouverez dans le lien Talents une liste de talents que nous vous avons identifiés pour vous. Je vous conseille aussi d’aller
consulter votre entourage proche, vos amis, votre famille, vos collègues pour leur demander de vous partager les talents qu’ils vous reconnaissent, cela peut vous aider à trouver les bons termes et la bonne manière de représenter cette partie du blason.

3ème espace, ce sont mes ombres, mes zones de progrès, mes obstacles, bien sûr vous avez des talents mais aussi des talons d’Achille.
Pour pouvoir être acteur de changement,il faut aussi avoir conscience de ses limites.
Nous vous proposons d’aller inscrire
dans la 3ème partie les zones de progrès que vous vous reconnaissez.
La question clé ici serait, quelles sont mes limites, mes défauts, mes ombres, ce qui me reste encore à traverser pour être dans mon plein potentiel d’acteur de changement.
Là aussi, vous pouvez faire appel à votre entourage pour compléter cette partie.

La 4ème section, les enjeux qui me touchent.Ici, vous êtes invités à exprimer les problèmes que vous avez identifiés, par exemple ceux du chapitre 2 et sur lesquels vous
avez envie d’apporter des solutions et au service desquels vous voulez mettre vos talents, là aussi sous forme de mots, d’images, de symboles, c’est comme vous voulez.

Après les fondations nous avons rencontré le premier étage qui correspond à nos qualités et nos défauts, et ce que nous avons envie de faire, bref, ce qui nous touche
et nous constitue. Sur les plages du dessus, c’est ce qui nous élève, ce qui nous inspire, ce qui nous motive, nos valeurs personnelles et celles que nous reconnaissons également chez
les autres.

En haut à gauche, mes valeurs personnelles.
Ce sont les valeurs qui sont essentielles pour moi.
Elles sont juste au-dessus de mes talents et je peux développer et exprimer mes talents justement au service de ces valeurs.

Il y a peut-être des valeurs qui vous viennent de votre histoire ou des gens que vous avez rencontrés.
Pour cela, vous pouvez aussi aller faire un tour dans votre ligne de vie pour en découvrir d’autres probablement.

À présent, à droite de mes valeurs, ce sont les personnalités qui m’inspirent.
Autour de vous, dans vos lectures, dans vos rencontres, il y a sûrement des gens qui ont créé un  déclic, une envie d’agir, un engagement.
C’est ce type de personnes que nous vous invitons à intégrer dans votre blason à cet endroit.

Attention, dans cette section, vous pouvez aussi tout simplement mettre une phrase, une citation de cette personne qui vous booste justement, bref illustrez cette section
de la manière qui vous inspire le mieux.
Là aussi, si vous deviez vous poser une question, ça serait, qui m’inspire dans ma vie, quelle énergie
ils me donnent pour avancer, qu’est-ce que je retiens d’eux ou qu’est-ce que je retiens d’elles et qui peut m’aider à avoir la posture d’un acteur de changement.

Et finalement, tout là-haut, en haut de votre blason, c’est mon aspiration la plus élevée.
Vous avez ce qu’on appelle la couronne, c’est là où vous êtes invités à exprimer la plus haute partie de vous-même, la phrase qui vous caractérise le plus, cela peut
être une citation de vous -même ou d’un philosophe, bref c’est un peu ce que vous aimeriez qu’on retienne de vous en épitaphe à votre mort.

La dernière partie du blason maintenant, ce sont mes points d’appui. Si vous avez envie, vous pouvez rajouter sur les côtés de votre blason les soutiens dont vous avez  besoin pour vivre pleinement
l’énergie de ce blason.  Après avoir identifié mes talents, mes faiblesses, mes valeurs, etc., quelles sont les personnes à présent dont j’ai besoin sur mon chemin pour avoir du soutien de leur part, par leurs compétences, leur énergie, leur complémentarité, leur sagesse, pour arriver à devenir l’acteur que je suis au service du changement de société.
C’est ce qui va vous permettre d’identifier votre équipe.
Ceux sur qui vous pouvez compter et qui vont décupler vos forces, ajouter les leurs aussi à vous.
Bravo à vous pour avoir réalisé votre blason, gardez-le précieusement, il vous donnera de l’énergie quand vous en aurez besoin sur votre chemin.

À présent que vous l’avez terminé, mettez-vous devant, prenez un moment et ressentez ce que cela vous procure comme sensation, comme idées, comme envies, comme émotions aussi.
Vous pouvez aussi proposer à quelqu’un de votre entourage ou la même personne que vous avez contactée pour la restitution de votre ligne de vie, d’être le témoin de votre création, d’avoirdu feedback, bienveillant bien sûr, de sa part.
Je vous recommande aussi de vous référer aux questions que vous pouvez vous poser devant votre blason dans le document joint.

Les questions à télécharger ici : Exemple de questions a╠Ç vous poser sur votre blason

Si vous avez envie de changer des choses dans votre blason, bien sûr, n’hésitez pas, il est comme vous, il est organique et il est en perpétuelle évolution.
C’est juste une photo de vous à un instant T de votre vie.
Gardez-le bien précieusement et bien en vue quelque part chez vous ou dans votre bureau pour qu’il puisse continuer à vous inspirer.

FORMATION EN LIGNE POUR MIEUX APPRENDRE CLIQUE ICI