Après une première semaine de cours, je vous livre mes expérimentations de continuité pédagogique, avec ses écueils et ses réussites.

1.) Continuité pédagogique, la poursuite du connu

Pourtant prompt à utiliser de nombreux outils, j’ai choisi de privilégier l’usage de mon ENT (École Directe) dès les premiers jours et aussi MOODLE en intranet. D’une part parce que je pensais que cela ne déstabiliserait pas trop les élèves et d’autre part parce que c’est ce que recommandaient nos supérieurs hiérarchiques.

En termes pédagogiques, je n’ai d’abord pas pris d’initiative innovante, j’ai voulu poursuivre mes séquences en proposant à mes élèves  :

  • Une explication en ligne (merci Youtube)
  • Un cours sur MOODLE
  • Un QCM 
  • Des exercices à faire
  • Une VISIO (1 H maximum) sur Meet de GOOGLE

Ce fut une réussite SAUF l’ENT, alors j’étais sur les MAILS Gmail avec une liste de diffusion (1 mail pour expliquer les procédures à suivre) .

2.) S’adapter à la distance, expérimentation…

a.) La VISIO conférence

Afin de pouvoir se réunir, 1 fois par semaine,  c’est suffisant, nous avons envoyé un mail global pour dire aux élèves de se réunir sur Meet, tel jour à telle heure.

Je fais l’appel au début, propose toujours de couper les micros. Je partage mon écran et présente le cours sur PPT.

3 temps : la mise en place, le cours et la FAQ (chacun son tour) .

Une proposition de travailler sur DISCORD est en train  d’émerger, c’est fluide et cela marche sur tous les supports.

b.) Progression pédagogique

La problématique était alors : puis-je assurer la continuité pédagogique en la rendant pertinente, accessible et différenciée ?

J’ai pensé la progression par étapes, nivelée, et cherché à clarifier au maximum les consignes tout en laissant une marge de créativité possible.

ÉTAPE 1 : Voir la vidéo

ÉTAPE 2 : suivre les consignes

ÉTAPE 3 : S’auto-évaluer 

3.) Premier bilan ?

Les premiers envois montrent que les consignes ont été comprises, je peux corriger et renvoyer pour pointer ce qui est réussi et ce qui peut être amélioré.

Ainsi je poursuis ma pédagogie de la boucle évaluative (selon S. Connac) qui consiste à offrir la possibilité à l’élève de poursuivre l’évaluation jusqu’à qu’il atteigne les compétences attendues.

La première classe doit rendre son travail lundi ce qui me permettra d’analyser finement la façon dont les élèves se sont emparés du projet.

4.) Outils numériques ?

Je n’ai volontairement pas voulu trop insister sur les outils dans ce billet car ces activités n’en sont finalement que peu dépendantes. Une connexion à Youtube, Moodle et à l’ENT suffit. Le travail peut donc être réalisé avec un ordinateur, un smartphone, une tablette. Cela va aussi dans le sens de ne pas vouloir multiplier les outils qui perdent les familles…Une réflexion que je vous soumets en ce sens et proposée par Ghislain Dominé :

Je vous glisse aussi ma playlist de tutoriels sur Ecole Directe et Google Classroom :

Et vous recommande le site https://www.continuitepedagogique.org qui travaille à compiler les usages et propositions pour la continuité pédagogique.

POUR FINIR, dites-moi si ce billet vous intéresse et si cela peut vous être utile que je poursuive ce retour d’expérience de continuité pédagogique !

DE PLUS VOUS POUVEZ VOUS FORMER EN LIGNE EN CLIQUANT ICI

CLIQUE ICI POUR EN SAVOIR +